Infos locales

Répression - prisons

Conseils d’avant manif en cas d’arrestation

C'est bientôt jour de manif. On n'en connaît pas forcément encore le trajet, on ne sait pas s'il y aura du monde ou pas ni s'il faudra sortir les k-way (pour cause de pluie), mais on peut être sûr·e·s d'une chose : de la violence de l'État. Il y aura des violences policières, des interpellations, des gardes à vue, des déferrements, des comparutions immédiates… Alors, au moins être préparé·e·s autant que possible. Voici donc un petit rappel des bons réflexes, et quelques conseils de la Legal Team Paris.

Salariat - précariat

Management et risques psycho-sociaux aux Nouveaux Robinson

Les vrais Robinson dénoncent le management catastrophique de leur coopérative ! Voici quelques récits et analyses sur le management sordide et dangereux des Nouveaux Robinson. Pour rappel, les salarié-e-s ont fait grève en bloquant les magasins de Montreuil et de Boulogne au mois de décembre car ils-elles n’ont ni prime décente, ni revalorisation de salaire, leurs effectifs continuent de baisser, leurs conditions de travail de se dégrader et le sens de leur métier d'être détruit !

Éducation - partage des savoirs

Appel au rassemblement des étudiant·es contre les partiels en présentiel

Après des mois de messages restés sans réponses, après des semaines de silences méprisants de la part de l'Université, après une semaine de violences policières qui concrétisent la violence de l'institution universitaire, les étudiant.e.s de la Fac de Lettre de Sorbonne Université appellent à un rassemblement. Il est très important que les personnes qui partagent les principes de cette lutte, étudiant.e.s, enseignant.e.s, tout le monde, montrent leur solidarité à travers la création d'un corps collectif jeudi 14 janvier, place de la Sorbonne à 14h.

Salariat - précariat

Cassons la décision de Pénicaud : en 2021, on arrache la réintégration de Gaël !

Gaël Quirante secrétaire départemental de Sud Poste 92 - syndicat majoritaire dans le département - et militant combatif ayant déjà été en butte à de nombreuses sanctions exercées à son encontre par la direction de La Poste (dix tentatives de licenciement et près d’un an de mises à pied cumulées), Gaël Quirante a été licencié en avril 2018, sur autorisation de la ministre du Travail décidée le 20 mars 2018. En riposte à son licenciement, 150 facteurs et factrices des Hauts-de-Seine ont entamé une grève le 26 mars 2018, qui a duré 15 mois. Pendant la grève, Gaël a fait l'objet de 8 convocations au commissariat, 7 procès, 3 mois de prison avec sursis et 5 ans de mise à l'épreuve, 2 GAV, 2 mises en examen et un licenciement.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 342 |

Suivre tous les articles "Infos locales"