Localisation > 95 - Val d’Oise

Infos locales

Cassons la décision de Pénicaud : en 2021, on arrache la réintégration de Gaël !

Gaël Quirante secrétaire départemental de Sud Poste 92 - syndicat majoritaire dans le département - et militant combatif ayant déjà été en butte à de nombreuses sanctions exercées à son encontre par la direction de La Poste (dix tentatives de licenciement et près d’un an de mises à pied cumulées), Gaël Quirante a été licencié en avril 2018, sur autorisation de la ministre du Travail décidée le 20 mars 2018. En riposte à son licenciement, 150 facteurs et factrices des Hauts-de-Seine ont entamé une grève le 26 mars 2018, qui a duré 15 mois. Pendant la grève, Gaël a fait l'objet de 8 convocations au commissariat, 7 procès, 3 mois de prison avec sursis et 5 ans de mise à l'épreuve, 2 GAV, 2 mises en examen et un licenciement.

Infos locales

Quatre ans après les révoltes de Beaumont-sur-Oise, des assises pour l’exemple

À partir du 16 novembre 2020, cinq personnes comparaîtront pendant trois semaines devant la cour d'assises de Pontoise. Les faits qui leur sont reprochés se seraient déroulés au cours des révoltes qui ont éclaté suite à la mort d'Adama Traoré dans les mains des gendarmes fin juillet 2016. Contribution contre une vengeance d’État programmée. Un article de l'Envolée.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 24 |